OPERA met en oeuvre diverses méthodes pour analyser, créer, innover, favoriser, réussir vos projets.

Ces méthodes, plutôt cognitives, entretiens, questionnaires, observation de l'existant et étude de situations similaires, sont à accompagner de ce que nous pensons être indispensable :

  • la mobilisation des acteurs,
  • la préparation des séances de travail,
  • la communication entre OPERA et le client,
  • la dynamique de construction et le fort investissement des intervenants client dès la phase de lancement,
  • la synergie entre les différents acteurs, aux intérêts pas forcément alignés,
  • la confiance mutuelle et entretenue entre les acteurs clés et l’intervenant OPERA

Les consultants d'OPERA ont développé des expertises aux différentes étapes des projets

Recueil des besoins, des informations

Elaborer des cahiers des charges performants par l'approche processus. --> modélisation BPMN, UML
Mind Mapping (carte heuristique), aide dynamique de capture,organisation et partage d’information

Analyse et diagnostic

Organiser les processus par la contribution et la collaboration de tous les acteurs. --> Brown Paper
Modèle cybernétique (analyse de dysfonctionnement)
La MotivAction (listing de Lujan)
Le cube de Stern (recherche de causes)
Le diagramme Ishikawa (méthode retraçant les causes et les effets)

Recherche de solutions

Arbre logique
Le cube de Stern (recherche de solutions)
Matrice de découverte
Méthode de l'analogie

Présentation des recommandations

Echaînement des idées
Graphiques quantitatifs 
Story board

Mise en oeuvre sur le terrain

Définition des indicateurs de réalisation (maîtriser la performance via le jalonnement, maîtriser les coûts, maîtriser les délais)
Groupe action (producteur de solutions)
Plan d'actions
Communication stratégique : outil Monpin
Outil de Deming (PDCA Plan Do Check Act)

Accompagnement du changement tout au long du projet

Cartographie des acteurs
Développer la performance d’une équipe par des actions sur l’organisation et les comportements. Appui sur le concept d’ajustement d’IMAGO d’Eric Berne